Rechercher
Generic filters

Archives : la filière Design fête ses 40 ans

Il y a 40 ans, au print­emps 1980, l’ouverture de la fil­ière d’enseignement de Design indus­triel aux étudiants. 

Le Design indus­triel est une activ­ité qui se préoc­cupe de l’amélio­ra­tion de l’en­vi­ron­nement [de l’homme] en rela­tion avec le développe­ment de la tech­nolo­gie, afin de sat­is­faire les besoins humains immé­di­ats ou futurs. […]. [Il…] con­siste en la mise en forme des pro­duits de l’in­dus­trie, avec le souci per­ma­nent d’in­té­gr­er à la fois les don­nées tech­nologiques, fonc­tion­nelles, économiques, et à la fois les don­nées esthé­tiques et les fac­teurs humains. 

L’UTC ne se pro­pose pas au départ de for­mer des design­ers au sens strict du mot mais des ingénieurs-design­ers. Ceux-ci devraient recréer le dia­logue devenu indis­pens­able entre l’ingénieur et le design­er […]. À la croisée de dis­ci­plines divers­es, art, sci­ence, technique […].

Le but de cet enseigne­ment n’est pas a pri­ori de for­mer des design­ers, mais il doit don­ner aux futurs ingénieurs la notion de respon­s­abil­ité dans la créa­tion. Il doit ren­dre l’é­tu­di­ant capa­ble d’ex­i­gences esthé­tiques et doit dévelop­per ses fac­ultés d’in­ven­tion et de perception. 

C’est en ces ter­mes que Danielle Quar­ante définit le Design dans la présen­ta­tion des objec­tifs de la nou­velle fil­ière d’ingénieur-design­er qui ouvre ses portes au print­emps 1980 à l’UTC. Elle évoque égale­ment l’im­por­tance de créer ” un échange, un dia­logue entre le Design­er et l’ingénieur, et la néces­sité pro­fonde de reli­er la tech­nolo­gie et la créativité “. 

L’en­seigne­ment du Design indus­triel est intro­duit à l’UTC dès la pre­mière ren­trée à l’au­tomne 1973 à titre expéri­men­tal. Il est le fruit de la ren­con­tre entre Danielle Quar­ante, Design­er de pro­fes­sion et Guy DENIELOU, prési­dent fon­da­teur de l’UTC, qui lui apporte tout son sou­tien. L’en­seigne­ment se présente alors sous forme d’op­tions inti­t­ulées ” esthé­tique indus­trielle “. Il s’ag­it là d’une inno­va­tion, puisqu’au début des années 1970 l’en­seigne­ment du Design indus­triel relève encore le plus sou­vent des écoles d’Art. 

En 1973, deux unités de valeur sont enseignées : Intro­duc­tion au Design indus­triel (future DI01) et Intro­duc­tion au Design graphique (Future DI02). L’UV DI02 pro­pose notam­ment aux étu­di­ants ” des travaux de recherche et des exer­ci­ces sur des thèmes liés à l’élab­o­ra­tion graphique (affiche, logo­type, sig­nal­i­sa­tion, mise en page, com­po­si­tion) “. Plus tard, l’UV DI03 sera con­sacrée à la ” Con­cep­tion formelle des produits “. 

En févri­er 1976, une divi­sion Design est créée au sein du départe­ment de génie mécanique. Dirigée par Danielle QUARANTE, elle a alors une ” voca­tion de ser­vice et d’en­seigne­ment “. Elle fonc­tionne comme un bureau d’é­tude chargé de répon­dre dans un pre­mier temps aux besoins spé­ci­fiques de l’UTC : études graphiques des­tinées à har­monis­er son ” image de mar­que “, sa charte graphique (Design guide paru en 1975, logo de l’UTC, cartes de vœux, affich­es, papi­er-en-têtes, portes clés, presse-papi­er, etc.) et la sig­nalé­tique, créa­tion d’ob­jets fonc­tion­nels tels que du mobili­er de bureau, amélio­ra­tion et amé­nage­ment des espaces de tra­vail, etc. 

La divi­sion par­ticipe égale­ment à des pro­grammes de recherche graphique, seule ou en col­lab­o­ra­tion avec d’autres unités de recherche de l’UTC (Divi­sion d’analyse numérique, Divi­sion Imagerie, Instru­men­ta­tion et sys­tèmes etc.). Dès 1975, l’UTC s’é­tait dotée d’un sys­tème d’as­sis­tance infor­ma­tique au dessin, le ” sys­tème APPLICON “, qui mar­quait les débuts d’en­seigne­ments et de travaux de recherch­es liés à la con­cep­tion assistée par ordi­na­teur (CAO).

Le saviez-vous ?

Les pre­miers fau­teuils qui ont équipé la BUTC de Ben­jamin Franklin sont une créa­tion de Danielle Quar­ante. Il s’agis­sait du fau­teuil empi­l­able Balthasar créé à l’oc­ca­sion du con­cours Prisunic-Shell en 1970. Danielle Quar­ante a égale­ment conçu les pre­mières tables qui ont équipé les salles de lec­tures de la BUTC. 

La cinquième con­férence uni­ver­sité-ville [de Com­piègne] organ­isée par l’UTC en jan­vi­er 1975 s’in­ti­t­ulera ” Le Design, pourquoi ? “. 

En 1979, l’en­seigne­ment du Design indus­triel au sein de l’UTC franchi une étape impor­tante : le Con­seil de l’u­ni­ver­sité accepte le 24 mai 1979 la créa­tion d’une nou­velle for­ma­tion inté­grée à la branche de génie mécanique : celle d’ingénieur- design­er. Une nou­velle fil­ière est née. Elle est soutenue par le Min­istère de l’In­dus­trie, qui souhaite ren­forcer les enseigne­ments du Design dans les écoles d’ingénieurs et con­fi­er à l’UTC un rôle pilote dans ce domaine. 

Le 27 févri­er 1980, l’UTC fête l’ou­ver­ture de cette fil­ière lors d’une journée de réflex­ion qui a pour thème ” Design/Technologie/Industrie “. L’artiste et plas­ti­cien Vic­tor VASARELY (1906–1997) y ani­me une table ronde. 

Les pre­miers travaux réal­isés par les étu­di­ants dans le cadre de leurs UV sont eux-aus­si des­tinés à sat­is­faire les besoins con­crets de l’UTC, de la ville de Com­piègne ou d’autres organ­ismes locaux en matière de sig­nalé­tique, de mobili­er, d’amé­nage­ments urbains etc. Pour citer les plus anciens : pro­jets de voies pié­tonnes, de pistes cyclables, d’é­clairages publics, sig­nalé­tique de la rési­dence uni­ver­si­taire Rober­val, sys­tèmes de sta­tion­nement pour la ville, char­i­ots bran­card pour l’an­cien hôpi­tal Saint-Joseph etc. 

En 1990, les travaux d’é­tu­di­ant réal­isés dans le cadre de l’UV DI02 de Design graphique (enquêtes visuelles, études sur les formes, les rythmes, les couleurs) trou­vent leur inspi­ra­tion au sein de la ville de Compiègne. 

Puis vien­nent rapi­de­ment les con­trats avec les indus­triels. L’emblématique con­trat avec la société SPONTEX vers 1986 et suivi par Yves Delacroix, ingénieur d’é­tude à l’UTC, don­nera nais­sance à l’éponge Gra­tounet’. L’é­tude visait notam­ment à réduire au max­i­mum les déchets de matière lors du découpage de l’éponge. ” L’hori­zon ” s’est ensuite pro­gres­sive­ment élar­git pour la fil­ière Design indus­triel comme en témoigne le dernier arti­cle d’Interactions ! 

Quelques liens pour aller plus loin : 

  • Le site du musée des Arts Déco­rat­ifs de Paris : https://madparis.fr/ et plus par­ti­c­ulière­ment les pages con­sacrées à la col­lec­tion de Design graphique du Musée ou encore le dossier thé­ma­tique con­sacré aux affich­es et affichistes
  • Le site de la cité du Design de Saint-Eti­enne : https://www.citedudesign.com/fr/home/ 

Le magazine

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram