Rechercher
Generic filters

Des tables tactiles pour collaborer

Cré@tion est un pro­jet de recherche inno­vant sur le tra­vail col­lab­o­ratif des élèves. L’essentiel des obser­va­tions de ter­rain se fait dans un espace dédié au tra­vail col­lab­o­ratif : la halle numérique de l’UTC. Elle est com­posée de cinq ensem­bles équipés de tables tac­tiles et d’écrans mul­ti­points équipés d’un logi­ciel spé­ci­fique. Ces dis­posi­tifs sont conçus pour une util­i­sa­tion simul­tanée à plusieurs.

Le pro­jet de recherche Cré@tion (Col­lab­o­ra­tion, réflex­ion, activ­ités et travaux inno­vants numériques) est né à l’UTC au sein du lab­o­ra­toire Costech. “Le pro­jet Cré@tion porte sur le tra­vail col­lab­o­ratif et son appren­tis­sage autour de dis­posi­tifs tac­tiles numériques de grandes dimen­sions per­me­t­tant une inter­ac­tion simul­tanée de plusieurs per­son­nes sur une même sur­face partagée. L’hy­pothèse générale est que l’in­tro­duc­tion de ces dis­posi­tifs va mod­i­fi­er à la fois la manière de col­la­bor­er, con­duire à des appren­tis­sages spé­ci­fiques de ces méth­odes de col­lab­o­ra­tion et induire une péd­a­gogie spé­ci­fique”, explique Thier­ry Gidel, maître de con­férences en ges­tion au départe­ment Tech­nolo­gie et sci­ences de l’homme (TSH) de l’UTC et respon­s­able de la plate­forme de recherche halle numérique et de l’équipe CRI (Com­plex­ités Réseaux et Inno­va­tion) du lab­o­ra­toire Costech. Un pro­jet réal­isé en parte­nar­i­at avec l’u­ni­ver­sité de Lille, le lab­o­ra­toire CIREL et financé par le min­istère de l’é­d­u­ca­tion nationale, le min­istère de l’En­seigne­ment supérieur, de la recherche et de l’in­no­va­tion en pas­sant par le rec­torat d’Amiens. 

Favoriser les interactions… 

Cré@tion vise à dévelop­per des pra­tiques péd­a­gogiques col­lab­o­ra­tives à l’aide de tech­nolo­gies numériques tac­tiles. “Dans ce projet,les out­ils numériques ne rem­pla­cent pas l’humain,ils sont à son ser­vice, tan­tôt facil­i­ta­teurs, tan­tôt gar­di­ens de la mémoire du pro­jet, tan­tôt aide méthodologique et encore bien d’autres choses. Ce sont les inter­ac­tions entre les mem­bres de chaque groupe qui sont scrutées : les échanges ver­baux et non ver­baux, les croise­ments per­cep­tifs, les con­flits créat­ifs, les négo­ci­a­tions en vue d’obtenir un con­sen­sus, la co-con­struc­tion de solu­tion…”, souligne Andrea Tuck­er. Cette doc­tor­ante améri­caine en sci­ences de l’é­d­u­ca­tion, issue de l’u­ni­ver­sité de Lille, réalise sa thèse de doc­tor­at dans le cadre du pro­jet Cré@tion sur l’in­flu­ence des dis­posi­tifs numériques sur la col­lab­o­ra­tion et le développe­ment des com­pé­tences collaboratives 

… vers une pédagogie originale 

Le pro­jet Cré@tion est aus­si inno­vant dans la façon d’as­soci­er les enseignants. L’idée est de faire coévoluer les méth­odes péd­a­gogiques en lien avec les out­ils numériques matériels et logi­ciels. En effet,en amont des séances avec les élèves, ce sont les enseignants qui se prê­tent au jeu de la col­lab­o­ra­tion pour organ­is­er leur pro­jet d’équipe et pré­par­er les séquences péd­a­gogiques. Accom­pa­g­nés par Andrea Tuck­er, ils s’ap­pro­prient la démarche et les pra­tiques col­lab­o­ra­tives en pré­parant les séances de tra­vail de leurs élèves. “Il ne s’ag­it pas de sur­in­ve­stir le numérique, le rôle de l’en­seignant reste majeur, mais là il va évoluer. Avec ces outils,on peut faciliter l’ap­pren­tis­sage et la col­lab­o­ra­tion. On manip­ule de façon ludique et intu­itive les idées et les con­cepts”, con­clut Thier­ry Gidel. L’in­tro­duc­tion du numérique va dans le sens de l’his­toire, il faut s’as­sur­er que cela reste au ser­vice de l’humanité.

Le magazine

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram