Rechercher
Generic filters

Tournée de l’innovation, une première édition réussie

La pre­mière tournée de l’in­no­va­tion dans les ter­ri­toires d’in­dus­trie, qui s’est déroulée de juin à octo­bre 2019 et à laque­lle l’UTC a par­ticipé, fut un suc­cès. Objec­tif : recenser les besoins des PME-PMI en matière de com­pé­tences en inno­va­tion et à international.

Par­mi les quar­ante villes-étapes de la pre­mière édi­tion de la tournée de l’in­no­va­tion dans les ter­ri­toires d’in­dus­trie, qua­tre fig­urent en Hauts-deFrance, dont Albert-Méaulte et Saint-Quentin. En sep­tem­bre dernier à Albert l’événe­ment était organ­isé par l’UTC.

Un ate­lier-débat co-ani­mé par Pas­cal Alber­ti, directeur de l’innovation et du développe­ment ter­ri­to­r­i­al de l’UTC, avec le clus­ter ALTYTUD et la com­mu­nauté de com­munes du Pays du Coqueli­cot. Les thé­ma­tiques abor­dées con­cer­naient la place de l’innovation et du développe­ment inter­na­tion­al dans l’activité actuelle des PME-PMI de ce ter­ri­toire, leurs attentes en ter­mes de com­pé­tences mais aus­si les syn­er­gies entre les entre­pris­es, leur ter­ri­toire, les uni­ver­sités et les écoles d’enseignement supérieur. 

Plusieurs dirigeants d’entreprise ont pu s’exprimer sur de nom­breux points. Com­ment innove-t-on ? Avec qui ? Com­ment attir­er les jeunes tal­ents ? Quelles syn­er­gies ? Quelles com­pé­tences sont recher­chées ? Puis, le 7 octo­bre dernier avait lieu la clô­ture de cette tournée à la CCI de l’Aisne. Une trentaine d’établissements d’enseignement supérieur dont l’UTC se sont mobil­isés pour accom­pa­g­n­er cette ini­tia­tive de l’institut InnovENT‑E.

Ce dernier vient de renou­vel­er la démarche ini­tiée en 2012, qui avait été de ren­con­tr­er et d’interroger des PME-PMI afin de mieux appréhen­der leurs attentes en ter­mes de ressources humaines et d’élaborer un référen­tiel de com­pé­tences. L’institut a souhaité s’inscrire dans la dynamique des ter­ri­toires d’industrie lancée par le Pre­mier min­istre à l’automne dernier pour aller à la ren­con­tre de leurs acteurs économiques dans un for­mat plus éten­du et structuré. 

Et cela avec le sou­tien au niveau nation­al de la délé­ga­tion inter­min­istérielle aux ter­ri­toires d’industrie, de la BPI France, du min­istère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, de la CPME, de l’association Pink Innov’, de la fon­da­tion d’entreprise MMA des Entre­pre­neurs du Futur, de l’APEC et de plusieurs acteurs du développe­ment économique et social de chaque ter­ri­toire visité. 

La force d’un maillage territorial

L’institut InnovENT‑E est une fon­da­tion parte­nar­i­ale créée en 2018 qui a pour objet de « pro­mou­voir le développe­ment des com­pé­tences en inno­va­tion et à l’international auprès des PME-PMI ». Elle vient péren­nis­er les actions de l’IDEFI (Ini­tia­tive D’Excellence en For­ma­tions Inno­vantes) du même nom lancées en 2011 dans le cadre du Pro­gramme d’Investissements d’Avenir (PIA).

L’institut favorise le regroupe­ment d’acteurs économiques et académiques, struc­turés dans un mail­lage de réseaux ter­ri­to­ri­aux. Il vise à con­tribuer au développe­ment de l’emploi et de la com­péti­tiv­ité des entre­pris­es via la co-con­struc­tion d’une offre de for­ma­tion autour des thé­ma­tiques d’innovation, de créa­tiv­ité et d’entrepreneuriat (ICE) label­lisée et adap­tée aux spé­ci­ficités des PME-PMI. 

Cette fon­da­tion fait égale­ment la pro­mo­tion des PME-PMI auprès des étu­di­ants et appren­tis. Les Régions Nor­mandie, Bre­tagne, Cen­tre-Val de Loire, Hauts-de-France, Grand Est, Pays de la Loire ont accom­pa­g­né, pour cer­taines dès 2011, la démarche de l’IDEFI InnovENT‑E et notam­ment l’association pré­fig­u­ra­trice de la fon­da­tion partenariale. 

« De cette tournée nationale va sor­tir notam­ment un doc­u­ment de syn­thèse que nous remet­trons au min­istère de l’Économie durant ce pre­mier semes­tre 2020. Un out­il bien utile pour les entre­pris­es et pour nous tous, acteurs du ter­ri­toire, afin de coller aux besoins du ter­rain via un référen­tiel de com­pé­tences, explique Pas­cal Alber­ti. Car plus de dix mille ques­tion­naires ont égale­ment été envoyés aux PME sans oubli­er les mille entre­pris­es mobil­isées sur cette action d’envergure. »

Rap­pelons qu’une entre­prise sur vingt part à l’export quand elle n’innove pas et qu’une sur deux exporte lorsque l’innovation est au rendez-vous.

Le magazine

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram