Rechercher
Generic filters

Bip Pop récompensée par la France s’engage

Par­mi les douze lau­réats 2020 choi­sis par la Fon­da­tion La France s’engage, par­mi les entre­pre­neurs soci­aux qui innovent pour con­stru­ire une société plus juste et sol­idaire, fig­ure la Coopéra­tive com­piég­noise Bip Pop conçue au sein du lab­o­ra­toire Costech de l’UTC. La voici remar­quée à l’échelle nationale pour son appli­ca­tion d’entraide entre citoyens, asso­ci­a­tions et col­lec­tiv­ités qui rompt l’isolement.

La crise san­i­taire que nous tra­ver­sons a mal­heureuse­ment accen­tué les iné­gal­ités dans notre société. La mis­sion de Bip Pop prend un sens encore plus fort en cette péri­ode. La coopéra­tive pro­pose une plate­forme de ser­vices locaux d’entraide à des­ti­na­tion des col­lec­tiv­ités qui souhait­ent élargir leur offre sociale en faveur de la lutte con­tre l’isolement des per­son­nes. Bip Pop est une entre­prise de l’économie sociale et sol­idaire (société coopéra­tive d’intérêt col­lec­tif). Ses parte­nar­i­ats avec les col­lec­tiv­ités, les MDS, RPA, EHPAD, CAS, CCAS, CSR visent à ren­dre ser­vice au plus grand nom­bre de per­son­nes isolées. « Le con­stat en France est préoc­cu­pant. Deux mil­lions de seniors sont en sit­u­a­tion d’isolement et ce chiffre ne cesse d’augmenter. Grâce à la mise en rela­tion des per­son­nes ayant besoin d’un ser­vice avec d’autres per­son­nes ou entités pro­posant leurs ser­vices, Bip Pop facilite ain­si le main­tien à domi­cile en don­nant accès au dernier kilo­mètre et aux ser­vices de prox­im­ité », explique Math­ieu Ribeil, directeur de développe­ment de Bip Pop. 

Une innovation sociale reconnue 

Vis­ite de con­vivi­al­ité, lec­ture à voix haute, aide infor­ma­tique, aux for­mal­ités admin­is­tra­tives, accom­pa­g­ne­ment en balade, aux cours­es, à des événe­ments et même con­seils senior-junior, j’ai besoin d’aide, je fais Bip, et Pop on me répond, en référence à l’immédiateté des usages Inter­net et mobiles. Mais ici trans­posé à du pur lien social. L’idée est de pop­u­laris­er ces ser­vices locaux d’entraide. Là encore le pop de pop­u­laris­er. Anne Gué­nand, enseignant-chercheur à l’UTC, est la con­cep­trice de cette inno­va­tion sociale et sol­idaire au sein du lab­o­ra­toire Costech. « Bip Pop est en effet le fruit de plusieurs années de développe­ment et de travaux de recherche en parte­nar­i­at avec l’UTC et l’Institut Godin. Lau­réat 2016 du pro­gramme Impact Ashoka, lau­réat du Lab­o­ra­toire de la mobil­ité inclu­sive, lau­réat 2017 et 2018 de la con­férence des Financeurs de l’Oise, ain­si que de la région Hauts-de-France, la plate­forme Bip Pop s’est déployée en 2020 dans les Hauts-de-France et au-delà. » 

L’engagement citoyen affirmé en cette période particulière 

Cet out­il de coor­di­na­tion des sol­i­dar­ités locales per­met de répon­dre facile­ment aux besoins spé­ci­fiques et par­fois très sim­ples des per­son­nes isolées par une réponse bénév­ole et locale. Le réseau ain­si con­sti­tué favorise le main­tien à domi­cile des aînés et apporte davan­tage de vie. Comme le souligne François Hol­lande, prési­dent de la Fon­da­tion La France s’engage : « Bip Pop est un véri­ta­ble rem­part con­tre l’exclusion et vis­era à rompre d’ici trois ans l’isolement de plus de 30 000 per­son­nes âgées vivant dans des ter­ri­toires ruraux. Notre pro­jet est de con­tribuer à bâtir une société plus juste et plus sol­idaire, fondée sur l’épanouissement de cha­cun. » La Fon­da­tion La France s’engage s’inscrit dans le pro­longe­ment du pro­gramme de sou­tien à l’innovation sociale et sol­idaire ini­tié par l’État en 2014. Chaque année, elle détecte puis récom­pense les pro­jets les plus inno­vants. Une fois label­lisés, les pro­jets sont accélérés par la fon­da­tion qui leur offre, au-delà d’un finance­ment, un accom­pa­g­ne­ment pen­dant trois ans. Objec­tif : les aider à essaimer sur tout le territoire. 

Le magazine

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram