Rechercher
Generic filters

L’UTC forme les nouveaux talents de la cybersécurité

L’UTC pro­pose deux exec­u­tive cer­tifi­cates sur le thème de la cyber­sécu­rité. Un galop d’essai réus­si pour ces for­ma­tions dont les pre­mières pro­mo­tions sont sor­ties en févri­er dernier.

Le secteur de la cyber­sécu­rité ne cesse de pro­gress­er. Ce marché pour­rait attein­dre 133,8 mil­liards de dol­lars en 2022. Cette pro­gres­sion fait écho à l’inquiétude gran­dis­sante face aux men­aces. Les cyber­at­taques font aujourd’hui par­tie de la vie quo­ti­di­enne des organ­i­sa­tions qui doivent se réor­gan­is­er pour se défendre. Fort de ce con­stat, l’UTC a conçu deux for­ma­tions cer­ti­fi­antes calées sur les exi­gences de la réforme de la for­ma­tion pro­fes­sion­nelle. « Des entre­pris­es, notam­ment du secteur ban­caire, nous ont sol­lic­ités. Et nous avons conçu un pro­gramme fondé sur une approche mix­ant dans les deux for­ma­tions cer­ti­fi­antes nos étu­di­ants ingénieurs et les salariés de ces entre­pris­es. Nous avons imag­iné tout un par­cours qui prenne en compte les prob­lé­ma­tiques des entre­pris­es en matière de cyber­sécu­rité, tout en garan­tis­sant le respect du référen­tiel de la for­ma­tion d’ingénieur dans la spé­cial­ité infor­ma­tique pro­posé par l’établissement » assure François Velu, directeur de la for­ma­tion con­tin­ue à l’UTC.

Ravi du lance­ment de ces deux exec­u­tive cer­tifi­cates « Risques et pro­tec­tion des sys­tèmes d’information » et « Archi­tec­tures résilientes et Défense des SI » en sep­tem­bre 2018, il pour­suit « cette for­ma­tion est organ­isée en temps partagé sur qua­tre mois pour une quar­an­taine d’étudiants et salariés. Les inter­ven­tions et les ate­liers par pro­jets, ani­més par des enseignants-chercheurs et des experts méti­er  ont été autant appré­ciés par les élèves ingénieurs que par les salariés expérimentés. » 

Les organ­i­sa­tions sont plus que jamais en forte ten­sion sur le recrute­ment de col­lab­o­ra­teurs pré­parés tech­nique­ment aux enjeux liés à la sécu­rité des sys­tèmes d’information et à leur résilience. « Rap­pelons que les dépens­es mon­di­ales, notam­ment en ser­vices liés à ce domaine devraient attein­dre 103,1 mil­liards de dol­lars rien que cette année. Nous obser­vons dans les direc­tions des ressources humaines de nos clients et parte­naires une volon­té mar­quée de recruter des col­lab­o­ra­teurs de tal­ent aptes à pro­téger leurs sys­tèmes, l’UTC les y pré­pare » con­clut Véronique Fort, direc­trice adjointe de la for­ma­tion con­tin­ue de l’UTC.

Le magazine

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram