Rechercher
Generic filters

Une curiosité sans limites

Diplômée de l’UTC en génie infor­ma­tique (option robo­t­ique) en 1988, Sabine Allouch­ery est, depuis 2005, après une car­rière dans le milieu de l’informatique, coach et thérapeute. Por­trait d’une femme à la curiosité sans limites. 

La curiosité ? Elle en fait la démon­stra­tion dès ses années de class­es pré­para­toires. Alors que de grandes écoles lui ouvraient les bras, elle fait le choix de l’UTC. Les raisons ? « L’UTC était mod­erne. Elle fonc­tion­nait avec un sys­tème d’unités de valeur (UV), ce qui était inno­vant pour une école d’ingénieurs. Les autres écoles m’apparaissaient plus clas­siques. L’UTC était aus­si plus humaine en ce sens où, à côté des savoirs tech­nologiques, elle inté­grait aus­si la dimen­sion man­age­ment. Elle impo­sait un an de stage en entre­prise, 6 mois en 2e année et 6 mois en fin de cycle, et pro­po­sait de nom­breux parte­nar­i­ats à l’étranger, je voulais absol­u­ment faire une expéri­ence hors de nos fron­tières », affirme-t-elle.

Après un pre­mier stage chez Poclain sur de l’informatique temps réel, elle rejoint Philips Kom­mu­nika­tion A.G. à Nurem­berg pour son stage de fin d’études. « Lors du pre­mier stage, c’est la sépa­ra­tion entre les cols bleus qui déje­unent à midi et les cols blancs à 13 h qui me frappe. Je suis par ailleurs ravie d’expérimenter le pro­gramme que j’ai dévelop­pé en pilotant moi-même une pelle hydraulique. Chez Philips, je vais ador­er l’ambiance inter­na­tionale, et par­ticiper au développe­ment du 1er com­pi­la­teur pour la télé­phonie mobile », explique-t-elle. Curiosité encore ? « Mes col­lègues étaient motards et je me suis mise à les accom­pa­g­n­er dans leurs virées en moto. J’ai attrapé le virus et dès mon retour en France, j’ai passé mon per­mis grosse cylin­drée », plaisante-t-elle.

À la sor­tie de l’UTC, plutôt que de se tourn­er vers l’industrie, suite logique de sa spé­cial­ité Robo­t­ique, elle préfère inté­gr­er une société de ser­vices en infor­ma­tique de ges­tion. « J’ai fait très peu de pro­gram­ma­tion. Ayant le con­tact facile, les dirigeants m’ont rapi­de­ment pro­posé le poste d’architecte de solu­tions, puis celui de man­ag­er d’une équipe de con­sul­tants. J’avais à peine 25 ans », souligne-t-elle.

Curiosité de nou­veau ? « J’ai changé plusieurs fois d’entreprise en val­orisant à chaque fois, mon expéri­ence et ma soif d’apprendre, ma soif de nou­veau. Mon dernier poste dans le monde du logi­ciel était chez BMC Soft­ware en tant que direc­trice com­mer­ciale puis direc­trice mar­ket­ing », pré­cise-t-elle.

Curiosité tou­jours ? « “Vous êtes direc­trice com­mer­ciale, vous par­lez plus des hommes que des chiffres”, me dit un chas­seur de tête. Je lui réponds que le chiffre est une con­séquence d’un bon man­age­ment. Le méti­er de man­ag­er m’a pas­sion­née, bien plus com­plexe qu’un robot, bien plus riche que des mil­lions d’euros », ajoute-t-elle. 

Nou­velle curiosité et change­ment de cap ? Un voy­age dans le désert avec un lama tibé­tain crée un nou­veau virage intérieur. Sabine veut appro­fondir sa com­préhen­sion de l’humain. Elle quitte BMC pour créer sa pro­pre activ­ité de con­seil et elle enchaîne les for­ma­tions. D’abord en sophrolo­gie, puis au sein de l’institut Gre­go­ry-Bate­son (IGB) où elle se forme à la thérapie brève et stratégique, issue des travaux de l’école de Palo Alto. « Après 11 ans en tant que thérapeute dans mon cab­i­net, et con­sul­tante en entre­prise, les humains et la nature me pas­sion­nent. Je compte bien con­tin­uer à décou­vrir et à appren­dre, en faisant des expéri­ences de vie », pré­cise Sabine. Ultime curiosité et nou­veau cap ? « Roman­cière. Trou­ver un édi­teur pour mon nou­veau roman, c’est mon objec­tif aujourd’hui », conclut-elle. 

BIO EXPRESS

1988 : diplôme d’ingénieur UTC
2000 : décou­verte de la médi­ta­tion, désert de Mau­ri­tanie
2002 : diplôme de sophrolo­gie et de coach­ing.
Créa­tion d’entreprises GO Elan Con­seil, Nau­tic TV et A2 Part­ner
2009 : Ouver­ture du cab­i­net de thérapie brève
2015 : Autoédi­tion : Réus­sir con­tre toute logique et Maigrir con­tre toute logique
2017 : 1er roman : Mon pre­mier jour – Édi­tions Mélibée

Le magazine

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram