Des tables tactiles pour collaborer

Cré@tion est un projet de recherche innovant sur le travail collaboratif des élèves. L’essentiel des observations de terrain se fait dans un espace dédié au travail collaboratif : la halle numérique de l’UTC. Elle est composée de cinq ensembles équipés de tables tactiles et d’écrans multipoints équipés d’un logiciel spécifique. Ces dispositifs sont conçus pour une utilisation simultanée à plusieurs.

Des tables tactiles pour collaborer

Le projet de recherche Cré@tion (Collaboration, réflexion, activités et travaux innovants numériques) est né à l'UTC au sein du laboratoire Costech. "Le projet Cré@tion porte sur le travail collaboratif et son apprentissage autour de dispositifs tactiles numériques de grandes dimensions permettant une interaction simultanée de plusieurs personnes sur une même surface partagée. L'hypothèse générale est que l'introduction de ces dispositifs va modifier à la fois la manière de collaborer, conduire à des apprentissages spécifiques de ces méthodes de collaboration et induire une pédagogie spécifique", explique Thierry Gidel, maître de conférences en gestion au département Technologie et sciences de l'homme (TSH) de l'UTC et responsable de la plateforme de recherche halle numérique et de l'équipe CRI (Complexités Réseaux et Innovation) du laboratoire Costech. Un projet réalisé en partenariat avec l'université de Lille, le laboratoire CIREL et financé par le ministère de l'éducation nationale, le ministère de l'Enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation en passant par le rectorat d'Amiens.

Favoriser les interactions...

Cré@tion vise à développer des pratiques pédagogiques collaboratives à l'aide de technologies numériques tactiles. "Dans ce projet,les outils numériques ne remplacent pas l'humain,ils sont à son service, tantôt facilitateurs, tantôt gardiens de la mémoire du projet, tantôt aide méthodologique et encore bien d'autres choses. Ce sont les interactions entre les membres de chaque groupe qui sont scrutées : les échanges verbaux et non verbaux, les croisements perceptifs, les conflits créatifs, les négociations en vue d'obtenir un consensus, la co-construction de solution...", souligne Andrea Tucker. Cette doctorante américaine en sciences de l'éducation, issue de l'université de Lille, réalise sa thèse de doctorat dans le cadre du projet Cré@tion sur l'influence des dispositifs numériques sur la collaboration et le développement des compétences collaboratives

... vers une pédagogie originale

Le projet Cré@tion est aussi innovant dans la façon d'associer les enseignants. L'idée est de faire coévoluer les méthodes pédagogiques en lien avec les outils numériques matériels et logiciels. En effet,en amont des séances avec les élèves, ce sont les enseignants qui se prêtent au jeu de la collaboration pour organiser leur projet d'équipe et préparer les séquences pédagogiques. Accompagnés par Andrea Tucker, ils s'approprient la démarche et les pratiques collaboratives en préparant les séances de travail de leurs élèves. "Il ne s'agit pas de surinvestir le numérique, le rôle de l'enseignant reste majeur, mais là il va évoluer. Avec ces outils,on peut faciliter l'apprentissage et la collaboration. On manipule de façon ludique et intuitive les idées et les concepts", conclut Thierry Gidel. L'introduction du numérique va dans le sens de l'histoire, il faut s'assurer que cela reste au service de l'humanité.