Articles

Des semelles intelligentes

Mesurer les appuis du pied en temps réel mais aussi les postures du haut du corps, c'est ce que permettent les semelles intelligentes développées par Khalil Ben Mansour ingénieur de recherche au laboratoire de biomécanique et de bioingénierie (BMBI) et son équipe d'étudiants.

Des semelles intelligentes

Léger et agile, le dispositif peut s'adapter à toutes les conditions. « Pour travailler sur l'étude des mouvements sur le terrain, nous n'avions jusqu'à présent que des équipements dont l'installation dure une demi-journée, avec ces semelles nous pouvons effectuer des mesures sur place instantanément » résume le spécialiste en biomécanique.

Simplicité et efficacité sont les maître-mots. Cinq capteurs intégrés dans la semelle droite et gauche permettent de mesurer les pressions exercées par chaque pied. Une centrale inertielle portée au niveau de la ceinture analyse de son côté la position du tronc et des membres. Les quelques fils et la batterie peu encombrante laissent une liberté de mouvement totale. Un système Bluetooth transmet les données en direct sur un smartphone ou un ordinateur. Très intuitif, l'interface affiche la force exercée au niveau de chaque capteur grâce à une échelle de couleurs. Un autre écran offre quant à lui la possibilité de visualiser la posture à l'aide d'un mannequin.

 

Comprendre les mouvements en direct

Après un an de travail avec des étudiants de la filière BMBI, le système est maintenant fonctionnel. « L'intégration des capteurs dans la semelle et la connexion Bluetooth ont mobilisé la majorité de notre temps » se souvient le responsable du projet. Les applications de ce nouvel outil sont nombreuses que ce soit au niveau industriel, médical ou sportif. Le faible coût de ces semelles intelligentes – environ une cinquantaine d'euros la paire - devrait séduire un large public .

« Nous travaillons actuellement avec une entreprise de logistique qui souhaite analyser les déplacements et les positions de salariés sur une plateforme de préparation de commandes afin d'éviter les risques de blessures et d'évaluer la dépense d'énergie » explique Khalil Ben Mansour. Ce dispositif trouvera également son utilité chez les podologues pour réaliser des semelles orthopédiques encore plus précises.

L'entraînement des athlètes est également concerné avec une amélioration des gestes à la clé. Un prototype définitif devrait voir le jour au début de l'année prochaine. Un design amélioré et la possibilité d'envoyer les données vers un Cloud seront notamment proposés.