Première bourse ERC pour l'UTC

Toujours à BMBI, la chercheuse CNRS Anne-Virginie Salsac a décroché une bourse « Consolidator grant » du Conseil européen de la recherche (ERC en anglais) destinée aux « jeunes » chercheurs - entre 2 et 12 ans après leur thèse -, une première pour l'UTC.

Première bourse ERC pour l'UTC

Cette aide financière d'un maximum de deux millions d'euros sur cinq ans lui a été attribuée pour son projet sur l’étude du comportement de microcapsules déformables à cœur liquide introduites dans l'organisme. Elle marque une reconnaissance importante pour cette experte de la biomécanique des fluides dans le corps humain dont la carrière a déjà été couronnée par de nombreuses récompenses parmi lesquelles une médaille de bronze du CNRS en 2015.

Ses travaux sur l'écoulement vasculaire depuis plus de quinze ans lui ont permis d'acquérir une réputation mondiale. Les recherches qu'elle mène actuellement à l'UTC visent à améliorer des vecteurs délivrant des médicaments dans l'organisme pour augmenter leur efficacité et diminuer les effets secondaires. L'objectif est de mieux maîtriser le site où les molécules thérapeutiques sont relarguées et doser plus précisément la quantité délivrée.

« Pour cela, il faut pouvoir contrôler les propriétés mécaniques et les déformations de ces objets pour prévenir ou non une rupture et permettre le passage jusqu'à l'endroit désiré » explique t-elle. L'approche mise en place repose à la fois sur des modèles numériques et expérimentaux pour simuler la circulation et les déformations des microcapsules dans le système digestif et les vaisseaux sanguins. Les premiers travaux porteront en particulier sur des dispositifs contenant de la bétaïne, un antioxydant synthétisé à partir de la betterave à sucre.