L’UTC forme les nouveaux talents de la cybersécurité

L’UTC propose deux executive certificates sur le thème de la cybersécurité. Un galop d’essai réussi pour ces formations dont les premières promotions sont sorties en février dernier.

L’UTC forme les nouveaux talents de la cybersécurité

Le secteur de la cybersécurité ne cesse de progresser. Ce marché pourrait atteindre 133,8 milliards de dollars en 2022. Cette progression fait écho à l’inquiétude grandissante face aux menaces. Les cyberattaques font aujourd’hui partie de la vie quotidienne des organisations qui doivent se réorganiser pour se défendre. Fort de ce constat, l’UTC a conçu deux formations certifiantes calées sur les exigences de la réforme de la formation professionnelle. « Des
entreprises, notamment du secteur bancaire, nous ont sollicités. Et nous avons conçu un programme fondé sur une approche mixant dans les deux formations certifiantes nos étudiants ingénieurs et les salariés de ces entreprises. Nous avons imaginé tout un parcours qui prenne en compte les problématiques des entreprises en matière de cybersécurité, tout en garantissant le respect du référentiel de la formation d’ingénieur dans la spécialité informatique proposé par l’établissement » assure François Velu, directeur de la formation continue à l’UTC.

Ravi du lancement de ces deux executive certificates « Risques et protection des systèmes d’information » et « Architectures résilientes et Défense des SI » en septembre 2018, il poursuit « cette formation est organisée en temps partagé sur quatre mois pour une quarantaine d’étudiants et salariés. Les interventions et les ateliers par projets, animés par des enseignants-chercheurs et des experts métier  ont été autant appréciés par les élèves ingénieurs que par les salariés expérimentés. »

Les organisations sont plus que jamais en forte tension sur le recrutement de collaborateurs préparés techniquement aux enjeux liés à la sécurité des systèmes d’information et à leur résilience. « Rappelons que les dépenses mondiales, notamment en services liés à ce domaine devraient atteindre 103,1 milliards de dollars rien que cette année. Nous observons dans les directions des ressources humaines de nos clients et partenaires une volonté marquée de recruter des collaborateurs de talent aptes à protéger leurs systèmes, l’UTC les y prépare » conclut Véronique Fort, directrice adjointe de la formation continue de l’UTC.