Articles

Le véhicule autonome interconnecté, une garantie de sécurité

Seul représentant français au challenge GCDC 2016 Grand Coopérative Drivy Challenge, le laboratoire Heudiasyc présentait un projet issu du labex MS2T sur la maitrise de systèmes de systèmes.

Le véhicule autonome interconnecté, une garantie de sécurité

The GCDC 2016 est l’un de points forts d'i-GAME project, un projet européen, supporté par la Commission européenne et 4 partenaires académiques et industriels, TNO (Netherlands Organisation for Applied Scientific Research), TU/e (Université de Technologie d’Eindhoven), Viktoria et IDIADA (centre espagnol d’homologation de véhicules.
GCDC est une démonstration grandeur nature de conduite autonome en ligne droite et sur autoroute entre véhicules connectés. C’est en effet le travail de recherche autour de la communication inter véhicules qui permet de prévoir la plupart des situations à risques et de garantir au maximum la sécurité.

C’est avec le véhicule Renault ZOE équipé de capteurs, radars et caméras, GPS, centrale inertielle et radio de communication et d’actionneurs que l’UTC a passé la phase de qualification qui consistait sur ligne droite à devoir reprendre le contrôle de véhicule en cas d’événement survenant à l’improviste. Heudiasyc, a obtenu le meilleur score à l’exercice de l’intersection qui consistait à respecter les priorités dans chaque cas surprise de voiture se présentant à une intersection. Ensuite, sur autoroute, elle devait laisser passer un véhicule d’urgence sur une des files centrales. Travaux, intersections, urgences, les voitures autonomes d'Heudiasyc ont été mises à rude épreuve au cours de ce challenge.