Articles

La littérature numérique au service de la créativité

Si la création numérique (littérature numérique, art numérique) permettait de revisiter les modes de pensée et d’interactions avec la technologie ?

La littérature numérique au service de la créativité

Largement médiatisée ces dernières années, la fracture numérique est une réalité aujourd'hui au cœur des objectifs du développement du millénaire affichés par les Nations Unies. Reste que si la disparité d'usage et d'accès aux technologies de l'information et de la communication est en général traitée en termes d'équipement informatique et d'accès à internet, elle l'est rarement en termes de pratiques d'écriture numérique.

Fort de ce constat, le projet PRECIP*, financé par la région Picardie, se propose d'analyser et d'accompagner le développement et la maîtrise des pratiques d'écriture interactive. " De même que savoir lire et écrire ne peut se résumer à avoir des livres chez soi, savoir lire et écrire de manière interactive et multimédia requiert des apprentissages spécifiques ", indique Serge Bouchardon, enseignant-chercheur responsable du groupe EPIN** du laboratoire Costech de l'UTC. Parmi ces apprentissages, la réalisation d'oeuvres créatives artistiques et littéraires favoriserait une réflexion sur les pratiques d'écriture numérique. Contrairement à la littérature numérisée, démocratisée avec la multiplication des liseuses, la littérature numérique est quant à elle pensée pour le support numérique, en exploitant toutes ses spécificités : hypertextualité, multimédia et interactivité. " Avant même l'avènement du web 2.0 et des réseaux sociaux, les premières œuvres de littérature numérique proposaient déjà une participation du lecteur, sur un mode collaboratif et de génération de contenu ", rappelle l'enseignant-chercheur.

De ce fait, de nouvelles formes d'écriture sont-elles en train d'émerger ? Les statuts de l'auteur et du lecteur se trouvent-ils modifiés sur un internet collaboratif ? De nouveaux modes de narration apparaîtront-ils demain ? Autant de problématiques soulevées par le laboratoire Costech sur les concepts de structuration, de navigation et de scénarisation des œuvres de création artistique et littéraire. " La littérature numérique permet de revisiter notre manière d'interagir avec l'autre et avec la technologie. Elle stimule la créativité lorsqu'il s'agit d'écrire et d'échanger sur des supports numériques ", assure Serge Bouchardon.

* Pratiques d'écriture interactive en Picardie

** Étude des pratiques interactives du numérique

Déprise : "New Media Writing Prize 2011" Déjà auteur de plusieurs oeuvres de création numérique ces dernières années (Les 12 travaux de l'internaute, Toucher, Mes mots...), Serge Bouchardon, enseignant-chercheur au laboratoire Costech de l'UTC, a récemment remporté le prix international "New Media Writing Prize 2011" parmi plus de 800 œuvres sélectionnées. En collaboration avec Vincent Volckaert, ingénieur UTC, ils ont imaginé Déprise, œuvre originale de littérature numérique sur les notions de prise et perte de contrôle. Six tableaux interactifs racontent l'histoire d'un homme qui sent sa vie s'effondrer. À l'instar du narrateur qui perd le contrôle de sa vie, le lecteur va progressivement perdre le contrôle de l'interface...