Articles

Interview d’Iroshi Ishiguro, spécialiste mondial en robotique

Il a créé son double-robot, stupéfiant de ressemblance. Maître dans la conception de robots humanoïdes, le professeur Hiroshi Ishiguro a présenté l’une de ses machines lors du spectacle La Métamorphose à l’Espace Jean Legendre le 27 novembre, adaptation du roman de Kafka par Oriza Hirata. Humains et robots seront-ils interchangeables, comme l’expérimente Gregor Samsa transformé non pas en « monstrueux insectes », mais en tout aussi dérangeant robot ?

Interview d’Iroshi Ishiguro, spécialiste mondial en robotique

En amont de ce spectacle, vous avez donné une conférence à l'UTC sur le thème " Les Géminoïdes, technologie et nature humaine ". Qu'avez-vous présenté ?

J'ai expliqué pourquoi je construis des robots à forme humaine, et pourquoi j'ai décidé de travailler sur " La Métamorphose ". Les robots seront omniprésents dans notre vie quotidienne future. Ils seront communs que les smartphone aujourd'hui. Il faut s'y préparer.

Pourquoi donner une forme humaine à vos robots ?

Le cerveau humain est conçu pour reconnaître les attributs humains. Donner une forme humaine au robot facilite leur intégration et les interactions avec les humains. Ils seront plus naturellement acceptés sous cette forme. La société française Aldebaran fait aussi ce pari, avec ses robots Nao, Pepper et Romeo.

Quelle est la prochaine étape pour la robotique ?

Il faut donner plus d'intelligence aux robots. Ils sont déjà plus intelligents que les êtres humains pour certaines fonctions, comme le calcul ou la mémorisation. Mais il faut aller plus loin, et leur conférer des intentions, des désirs propres. La prochaine étape, c'est l'implémentation d'une conscience. C'est l'objet de mes recherches aujourd'hui, et j'envisage des résultats probants d'ici 5 ans. Dans le cadre de mes recherches, le travail effectué avec le théâtre de Compiègne fut intéressant. En confrontant le robot à l'art, il nous possible d'apprendre comment le robot devrait agir le plus naturellement possible.

Vivrons-nous dans un roman de science fiction ?

La science fiction est source d'inspiration pour les recherches scientifiques. C'est une force motrice, qui fournit toute l'imagination dont la science et la technologie ont besoin pour avancer.

Pour en savoir plus, voir son interview sur la web-TV de l'UTC