Articles

Quand les diplômés préparent les étudiants à l’entreprise

La 3ème édition du parrainage, imaginé par l’UTC et son association des diplômés Tremplin UTC, a une nouvelle fois permis de développer l’esprit "réseau UTC", privilégiant l’écoute entre les générations.

Quand les diplômés préparent les étudiants à l’entreprise

Organisé avec le soutien du groupe Micropole* sous la forme d’un désormais traditionnel "speed graduate networking", ce parrainage répond depuis trois ans à un besoin spécifique : créer, entretenir et maintenir un esprit réseau, facilitant ainsi l’interrelation de l’étudiant avec le monde de l’entreprise tout au long de sa formation. Plus précisément, dès sa 3ème année à l’UTC, au cours de laquelle l’étudiant-ingénieur entre en contact avec la réalité industrielle au travers d’un stage. Deux heures durant, près d’une cinquantaine d’étudiants présélectionnés ont ainsi dû convaincre autant de diplômés, entrés de plain-pied dans la vie active depuis plus de cinq ans, de devenir leurs parrains. À l’instar des deux éditions précédentes, ce parrainage s’est construit, pour atteindre ses objectifs et notamment la constitution d’un réseau "actif et soudé", autour d’une relation pérenne entre étudiant et diplômé, qui se sont engagés tous deux à respecter les principes d’action définis dans une charte du parrainage.

* Société de conseil et d’ingénierie spécialisée dans la Business Intelligence, Web et IT, le CRM et l’ERP

Trois questions à Pascal Ologoudou, directeur associé de CDDRH** et expert en recrutement & ressources humaines.

Quel doit être selon vous le rôle d’un parrain ?

Son rôle d’accompagnement est primordial. Un diplômé expérimenté va en effet pouvoir opérer un flashback et repenser sa propre expérience pour la mettre au service d’un étudiant au cours de sa formation. Le parrain va ainsi aider son filleul à découvrir ses propres motivations, développer des aptitudes, voire acquérir certaines compétences qui lui manqueraient par rapport à son projet professionnel.

Cette relation peut-elle être pérenne ?

Elle n’a d’ailleurs d’intérêt que dans la durée. Il est néanmoins important de comprendre que tant le parrain que le filleul sont responsables de la pérennité future de leur relation. À ce titre, les contacts entre eux doivent être les plus réguliers et les plus fréquents possibles pour évoluer, pourquoi pas à terme, vers une relation de mentoring.

Si on imagine facilement les bienfaits pour un étudiant d’être suivi par un parrain, quels peuvent être à l’inverse les avantages pour un diplômé d’avoir un filleul ?

Une manière de se réaliser est de transmettre. Accepter d’être parrain, c’est donc avant tout transmettre à son filleul ce que l’on a appris par soi-même ou que d’autres ont pu vous apporter par le passé. Il s’en suit une vraie réalisation de soi de laquelle on retire nécessairement une grande satisfaction. Indépendamment du fait que, en tant que parrain, je peux également avoir des besoins concrets dans mon entreprise. Mon filleul est alors susceptible d’être la personne qu’il me faut parce que connue dans un contexte particulier et suivie depuis un temps non négligeable au sein de l’établissement qui m’a moi-même formé.

** Conseil pour le Développement Durable des Ressources Humaines