Articles

Une carte conceptuelle au service des idées

Étudiante ingénieure en génie des systèmes urbains à l’UTC, Flora Fotso Yoba a été récompensée d’un trophée "Veolia Performance 2010" pour son étude sur la conception de bâtiments écologiques ou comment faciliter la communication entre les différents intervenants d’un même projet de construction durable ? Solution envisagée : l’utilisation de cartes conceptuelles dans un processus de conception intégrée.

Une carte conceptuelle au service des idées

À quel enjeu répond la nécessité d’associer des équipes pluridisciplinaires dans la conception d’un bâtiment écologique ?

Comme chacun peut facilement l’imaginer, la conception d’un bâtiment écologique fait appel à plusieurs domaines d’études : l’architecture, la mécanique, la thermique, l’environnement… La forme du bâtiment et le choix des matériaux font par exemple appel à un architecte, l’efficacité énergétique à un ingénieur thermique, l’impact de la future construction sur son environnement à un ingénieur environnement… Sans oublier les usagers, qui doivent faire partie intégrante du projet.

Comment alors faciliter la collaboration entre ces différents acteurs ?

Par l’intermédiaire d’une carte conceptuelle, qui n’est autre qu’une synthèse de l’ensemble des idées abordées et traitées par chacun des spécialistes. Cet outil va permettre, dans une approche systémique du projet, une représentation graphique des idées telles que perçues par chacun des acteurs. L’architecte pourra alors se focaliser par exemple sur les matériaux, alors que l’intérêt de l’ingénieur mécanique se portera plutôt sur la gestion informatisée de l’énergie ou sur les technologies permettant de réduire la consommation énergétique.

Chacun des intervenants travaillant de surcroît en interaction avec les autres ?

Exactement. Si j’agis sur un des éléments du projet, je peux visualiser au travers de la carte conceptuelle les conséquences de mon acte sur le travail des autres. Il est cependant nécessaire de bien distinguer au préalable les idées principales des idées secondaires, et de définir précisément les liens adéquats entre chacune d’entre elles. En outre, la carte conceptuelle ne se limite pas à un seul domaine, bien au contraire, et peut s’appliquer à tous les projets d’innovation.