Articles

Polyv’îles : l’éco-métropole du futur

Le projet Polyv’îles, porté par des étudiants du département de génie des systèmes urbains de l’UTC, a récemment remporté la 7ème édition du prix de l’Ingénierie du futur, organisé par Syntec Ingénierie, et qui avait cette année pour thème : "l’éco-métropole du futur"

Polyv’îles : l’éco-métropole du futur

Polyv’îles : une ville, des îles, des concepts durables

Nous sommes en 2050, au large du continent européen, latitude française. Une zone a priori rarement soumise aux catastrophes naturelles et qui autorise donc l’installation et le développement d’une ville flottante.

A cheval sur la mer et le continent, une nouvelle métropole est créée sur un réseau d’îles flottantes. Pourquoi l’eau ? Pour une simple raison : limiter la consommation des espaces naturels et agricoles sur le continent.

L’éco-métropôle est ainsi constitué de plusieurs îlots en forme d’alvéoles, inspirés des ruches d’abeilles et reliés entre eux via un système de transports innovants (Eco-Bulle) et par des ponts. Chaque quartier fait appel à différentes sources d’énergie (houlomotrice, hydrolienne, éolienne, thermique, géothermique, maréomotrice, biomasse…), ses habitants devenant eux-mêmes producteurs d’énergie via des trottoirs composés de dalles mécaniques productrices d’électricité (…)". Plus d’informations ci-joint.