Articles

1er déplacement du président de SHU (Shanghai) à l’UTC

Une délégation chinoise de l’Université de Shanghai (SHU) et de l’Université de Technologie Sino-Européenne de l’Université de Shanghai (UTSEUS), menée par LUO Hongjie, président de l’université de Shanghai (cf. interview vidéo ci-dessous), était à l’UTC du 18 au 20 juin 2012, à l’occasion du comité de pilotage de l’UTSEUS.

1er déplacement du président de SHU (Shanghai) à l’UTC

SHU : un partenaire d’excellence pour les universités de technologie

Créée en 1994, l’Université de Shanghai est le résultat d’une fusion de quatre universités, avec un effectif total de 36 700 étudiants, tous cycles confondus. Cet établissement pluridisciplinaire (plus de 200 facultés et instituts différents) a ainsi été sélectionné en 2004 par le réseau des UT dans la création de l’UTSEUS pour sa situation géographique, sa proximité du tissu industriel français et européen et sa dynamique de développement.

L’UTSEUS : le partenariat le plus important dans le domaine des sciences de l’ingénieur entre la France et la Chine

L’UTSEUS est aujourd’hui la première école d’ingénieur française à Shanghai avec plus de 1200 étudiants chinois et plus de 100 étudiants français et internationaux par an, ce qui représente le plus important partenariat franco-chinois en matière d’éducation supérieure. L’UTSEUS recrute 260 étudiants chinois par promotion (un recrutem

ent en augmentation constante), 60 % d’entre eux partant en France dès leur 4è année. Au printemps 2012, les échanges d’étudiants s’intensifiaient encore puisque 24 étudiants français de fin de tronc commun venaient faire un semestre d’étude à l’UTSEUS avec les étudiants chinois qui viendront en France en automne. A l’automne 2011, une centaine d’étudiants des UT étaient partis en Chine pour un an en entreprise, dans le cadre de leur Projet de Fin d’Etudes (PFE). En France, le programme compte aujourd’hui 3 promotions chinoises, soit près de 340 étudiants en génie informatique, génie mécanique, génie biologique et en science des matériaux.

Le bilan de 6 années de partenariat

En présence notamment de LUO Hongjie, président de l’université de Shanghai, de TZEN MonZen, directeur français de l’UTSEUS et des trois directeurs des Universités de Technologie (UT), un comité de pilotage de l’UTSEUS avait lieu le 20 juin dernier à l’UTC. Au programme : bilan des 6 années de partenariat, formation, recherche, international…

Une nouvelle ambition en formation et en recherche pour l’UTSEUS

Mais les universités de technologie et l’UTSEUS entrent à présent dans une seconde étape de coopération visant un renforcement du rapprochement entre la formation et la recherche. La coopération pédagogique initiée en 2005 a en effet récemment débouché sur la mise en place d’un programme de coopération en matière de recherche entre les universités de technologie et l’université de Shanghai (SHU) : Complexcity. Les thèmes de recherche communs entre les quatre établissements sont en effet nombreux : systèmes urbains, transports intelligents, développement durable… Autant de problématiques proches d’une thématique plus large, celle de la ville et de l’urbain.

L’UTSEUS : un vivier de recrutement pour les entreprises françaises et chinoises

Localisée à Shanghai, qui est une zone économiquement parlant très importante puisque 400 des 600 plus grosses entreprises du monde y sont implantées, l’UTSEUS offre aujourd’hui aux entreprises françaises et chinoises un recrutement de choix d’ingénieurs formés à la double culture chinoise et française. Ces entreprises, tant françaises que chinoises, sont en effet de plus en plus à la recherche de ces profils d’ingénieurs pour développer leurs coopérations du fait notamment de la globalisation des échanges.