Articles

« L’innovation : une source de croissance durable pour l’entreprise »

Créé pour mettre en évidence l’aptitude au transfert des recherches menées par les doctorants de l’UTC, le Prix de thèse Guy Deniélou* était pour sa 7ème édition parrainé par Clariant, leader mondial dans le domaine de la chimie de spécialités. Trois questions à Olivier Simon, chef de service procédés de Clariant France.

« L’innovation : une source de croissance durable pour l’entreprise »

En quoi la recherche et l'innovation constituent-elles un axe stratégique de développement pour Clariant ?

L'innovation par la recherche est d'abord perçue par Clariant comme une source de croissance durable pour l'entreprise, mais aussi comme la possibilité d'accéder à de nouveaux marchés par le développement de nouveaux produits ou services. Plus spécifiquement, il s'agit par exemple pour nous de développer de nouvelles molécules issues de matières premières renouvelables, intégrant une gestion optimisée de l'énergie et des ressources naturelles.

Clariant participe notamment pour ce faire à l'Institut d'Excellence en Énergies Décarbonées (IEED) PIVERT, porté par Sofiprotéol et l'UTC.

La chimie verte constitue en effet un axe formidable de développement pour Clariant. Au sein de la business unit "Détergents et intermédiaires" de Lamotte, nous avons des projets pour remplacer en grande partie des ressources issues du pétrole par des dérivés du bioéthanol dit de seconde génération. À travers le parrainage d'un événement comme le Prix de thèse de l'UTC, le groupe Clariant International montre donc sa volonté de collaborer de manière toujours plus étroite avec des acteurs de la recherche et de l'innovation comme l'UTC dans le domaine de la chimie verte. Pascal Steffanut, directeur R&D de Clariant International, était d'ailleurs cette année président du jury du Prix de thèse.

La collaboration entre l'UTC et Clariant n'en est pas pour autant récente ?

Non. L'UTC et Clariant sont des partenaires de longue date, en particulier au sein du pôle de compétitivité à vocation mondiale "Industrie et Agro-ressources" (IAR), auquel participe aussi l'École Supérieure de Chimie Organique et Minérale (ESCOM), qui a rejoint l'UTC il y a 4 ans sur un même campus à Compiègne dans la constitution d'un pôle européen de chimie verte. Clariant a également beaucoup collaboré avec l'UTC autour du concept de méthanisation, dans le cadre du traitement des effluents et l'optimisation du rendement d'un méthaniseur situé au sein de notre station de traitement d'eau résiduaire.

* Les 3 prix de thèse 2012 ont été décernés à :

  • Slim AZOUZI : "Interaction de molécules antipaludiques avec des systèmes membranaires biomimétiques"
  • Laëtitia DEBERNARD : "Caractérisation des propriétés mécaniques des muscles avec la technique d'élastographie"
  • Mahmoud HASSAN : "Étude de la propagation de l'activité électrique utérine dans une optique clinique : Application à la détection des menaces d'accouchement prématuré"
  • Le prix poster a été décerné à Raymond GHANDOUR : "Diagnostic et évaluation anticipée des risques de rupture d'itinéraire basés sur l'estimation de la dynamique du véhicule"