Articles

La création de réseaux en qualité

Comment développer une recherche et un enseignement de la qualité au service des besoins des entreprises ?

La création de réseaux en qualité

Depuis sa création, l’UTC voit la qualité comme un enjeu majeur pour l’entreprise et surtout, comme un objet de recherche à part entière. « Consommation de masse, développement du nucléaire, essor de l’aéronautique… Tel était le contexte au début des années 70 quand l’UTC décide de mettre en place la filière Fiabilité et Qualité industrielle au sein de son cursus d’ingénieur » détaille Gilbert Farges, responsable du master "Management de la qualité" à l’UTC.

Désormais en mesure de proposer une offre globale de formation et de recherche dans le domaine de la qualité, l’UTC s’est ainsi vue confier, en partenariat avec le CNQP, le Ministère chargé de l’industrie et le réseau QuaRES, l’organisation de la première école des enseignants et enseignants-chercheurs en qualité. Imaginé dans le cadre du plan Qualité et Performance 2010 souhaité par le Secrétaire d’État chargé de l’industrie et de la consommation, « cet événement, qui a eu lieu au mois de janvier, a initié la création d’un réseau d’enseignants-chercheurs en qualité et excellence opérationnelle, et surtout l’instauration d’un dialogue nécessaire entre ces enseignants-chercheurs et le tissu socio-économique » explique Jean-Pierre Caliste, enseignant-chercheur à l’UTC. Objectif : offrir aux entreprises et aux organisations, privées comme publiques, la possibilité de co-construire le contenu de l’enseignement et de la recherche en matière de qualité.

En parallèle, une fête de la qualité était organisée à l’UTC, proposant quant à elle « d’établir un pont entre les étudiants, les diplômés et les entreprises pour développer, à terme, un réseau durable en qualité, via, pourquoi pas l’association des diplômés Tremplin UTC. Les durées courtes de formation ne permettent pas en effet à l’étudiant de développer son propre réseau ou même d’échanger en profondeur avec des industriels autour de problématiques liées à la qualité » regrette Gilbert Farges. Deux événements organisés donc dans une même optique : la mise en place, dans le cadre d’une politique nationale de développement, d’un réseau "recherche - enseignement - entreprise" en qualité.

Le Comité National pour la Qualité et la Performance (CNQP) a été créé à l’initiative du Ministère en charge de l’industrie en 2005. Le CNQP fédère et anime l’ensemble des réseaux des acteurs français publics et privés (entreprises, acteurs institutionnels, représentants des pouvoirs publics, personnalités qualifiées) traitant de la qualité et de l’excellence opérationnelle. Il a pour missions de nourrir un dialogue et des échanges entre ses différents membres et de diffuser des recommandations. Il a, par ailleurs, un rôle de veille, d’alerte et d’interpellation, notamment à l’égard des pouvoirs publics.

www.qualiteperformance.net