Dossier

38 : Startup UTC - série II

Après la série I présentant quelques unes des start up UTC, nous vous offrons la série II qui se poursuivra ensuite sur le web, la webTV UTC et sur les réseaux. Elles sont, s'il en fallait, une preuve que l'UTC, de part sa pédagogie à la carte et son continuum formation/ recherche en favorisant l'épanouissement de ses étudiants, encourage l'expression de la créativité et de l'innovation.

38 : Startup UTC - série II

Timeshot, Partager simplement les photos d'un événement

 

Partager instantanément et simplement toutes les photos d'un événement entre chacun de ses participants ? 
Timeshot, une appli développée par des étudiants de l'UTC (Lucas Willemote, Nicolas Zantour et Valentin Paul) lors du dernier Startup weekend, permet de le faire.

"Au départ, j'ai décidé de participer au Startup Weekend avec Nicolas Zantour et Valentin Paul par curiosité, pour découvrir comment on monte une startup", explique Lucas Willemote, étudiant en Génie Informatique par apprentissage. "Mais l'idée de l'appli m'est venue avant, lorsque j'ai participé à une semaine de surf avec une soixantaine d'utécéens, ajoute-t-il. A la fin du séjour, nous n'avons pas réussi à rassembler les photos de tout le monde, car il n'y avait pas de moyen simple de le faire. Je me suis alors dit que ce serait génial d'avoir une appli qui réponde à cette problématique." A l'issue du Startup Weekend, l'équipe remporte la seconde place*, avec son appli Picatch'Us (renommée depuis Timeshot). "Et c'est au vu de l'engouement qu'il y a eu autour de notre projet, que nous avons décidé de continuer, car notre appli correspondait manifestement à un vrai besoin", déclare Lucas.

L'appli Timeshot devait au départ permettre à chaque utilisateur de créer un album photo à partager ensuite avec les participants de l'événement. Mais, selon Lucas : "Le problème de ce type d'appli, c'est qu'il faut stocker les photos sur des serveurs, ce qui implique une lourde infrastructure. Nous avons donc décidé de simplifier les choses en nous appuyant sur ce qui existe déjà, en l’occurrence sur Facebook".

Après avoir téléchargé l'application (disponible pour Androïd et iOs), l'utilisateur se connecte avec son compte Facebook et l'appli "récupère" automatiquement tous les événements Facebook auxquels il va participer. Ensuite, durant l’événement, lorsque l'utilisateur prend une photo avec l'appli, celle-ci va se publier directement sur la page de l'événement Facebook. Toutes les personnes participant à cet événement, qu'elles aient ou non téléchargé l'appli, pourront donc voir toutes les photos sur Facebook.

Mais pourquoi avoir choisi Facebook ? "Aujourd'hui, la grande majorité des événements auxquels participent les étudiants sont sur Facebook : la soirée d'anniversaire, le festival, le concert, le barbecue,... Il était donc logique de s'en servir pour partager simplement et rapidement des photos. Facebook nous permet aussi de nous faire connaître, les photos publiées via notre appli étant marquées. De plus, cela nous a permis de développer beaucoup plus rapidement notre appli, car nous n'avons pas toute la partie "stockage" à gérer. Au final, nous avons développé les fonctionnalités cœur de notre appli en 4 à 5 semaines. Mais ça a été très intense à la fin de l'année 2015. C'est physique de conjuguer les cours et la startup !" s'exclame Lucas.

Les événements étudiants de l'UTC, comme l'Imaginarium Festival, servent de test grandeur nature, et ont permis à l'équipe de bien faire évoluer l'appli avec de nombreux retours utilisateurs. "Pour l'instant on est trois à travailler sur l'appli : Valentin Paul, qui en est Génie informatique comme moi, explique Lucas, et Nicolas Zantour, qui est en Génie Mécanique et qui envisage de passer en entrepreneuriat élite l'année prochaine. Nous nous appuyons également beaucoup sur les ateliers projets de l'UTC pour avancer. Nous avons eu ainsi un groupe qui a fait de la veille concurrentielle et qui nous a défini une stratégie de lancement, et un autre qui a travaillé sur notre business model. On s'est servi de toutes les forces de l'UTC pour avancer !" se réjouit Lucas.

Concernant le business model d'ailleurs, si l'appli est complètement gratuite pour les utilisateurs, "nous allons ensuite proposer aux organismes événementiels un mur d'image, sur lequel s'affiche en direct les photos prises par les participants, révèle Lucas, et sur lequel ils pourraient aussi diffuser des publicités de leurs partenaires."

Mais les étudiants pensent déjà à l'avenir : "Nous envisageons de pouvoir bientôt permettre aux utilisateurs de télécharger les photos qu'ils préfèrent. Et dans un second temps, selon l'évolution de la startup, mais aussi de Facebook ! , on aura toujours la possibilité de revenir à notre idée de départ, à savoir créer un album directement sur l'appli, et stocker nous-mêmes les photos".