Dossier

38 : Startup UTC - série II

Après la série I présentant quelques unes des start up UTC, nous vous offrons la série II qui se poursuivra ensuite sur le web, la webTV UTC et sur les réseaux. Elles sont, s'il en fallait, une preuve que l'UTC, de part sa pédagogie à la carte et son continuum formation/ recherche en favorisant l'épanouissement de ses étudiants, encourage l'expression de la créativité et de l'innovation.

38 : Startup UTC - série II

Ily, le téléphone qui rapproche les générations

Permettre à toutes les générations d'une famille de communiquer simplement, sans avoir besoin d'utiliser un ordinateur ou un smartphone, voilà l'objectif du dispositif Ily, développé par la Startup française Insensi.

Ily (acronyme de "I love you") découle d'un constat simple fait par Ilan Abehassera, CEO d'Insensi. Il s'est rendu compte que les jeunes enfants et les personnes âgées avaient un accès limité aux systèmes de communication modernes tels que les ordinateurs et smartphones, et qu'ils devaient donc le plus souvent emprunter les appareils des parents pour communiquer entre eux.

C'est pour répondre à cette problématique, qu'il a créé sa nouvelle Startup Insensi en avril 2014. Ily est un téléphone fixe connecté à l'internet, muni d'un écran tactile qui permet d'appeler, de laisser des messages vocaux ou vidéo et de partager photos et dessins. Les différents contacts entrés dans le téléphone (parents, grands-parents...) sont représentés par une photo. Une application mobile associée au terminal permet aux utilisateurs (notamment les parents en déplacement) de recevoir les appels sur leur smartphone.

Par ailleurs, Ily est doté d'un capteur de présence, ce qui permet l'affichage de notifications d'appels en absence, de messages ou de photos lorsque quelqu'un passe devant le terminal. Dès la création de sa startup, Ilan Abehassera s'est adjoint les services d'Olivier Costier, diplômé en Génie des Systèmes Mécaniques de l'UTC, qui travaillait à l'époque pour Aldebaran Robotics. "J'ai rejoint la startup en juin 2014, indique Olivier. J'avais en effet envie de créer quelque chose entièrement, et de pouvoir être fier du travail accompli sur un projet complet."

Une envie qui date de son entrée à l'UTC : "Quand j'ai intégré l'UTC, il y avait beaucoup de technologies qui se mettaient en place avec de l'électronique embarquée et des capteurs. Moi je sortais d'un DUT mécanique, et je trouvais intéressant de pouvoir aborder ces technologies. L'UTC permet de créer son profil personnalisé, et nous offre la liberté de pouvoir choisir les différentes sections dans lesquelles on souhaite évoluer. J'ai donc pu orienter mon profil plus vers l'électronique et l'informatique."

C'est d'ailleurs ce profil, orienté à la foi vers la mécanique et l'électronique, qui a séduit le CEO d'Insensi. "Au sein d'Insensi, je suis le concepteur mécanicien, et je travaille avec un bureau de design. Je récupère leurs intentions de design, que je transforme en pièces mécaniques avec des intégrations d'assemblage. Il y a des contraintes très spécifiques autour des composants du terminal, et mon travail est de les intégrer le mieux possible et de concevoir les pièces mécaniques de telle manière à ce qu'elles s'assemblent le mieux possible." Le design est en effet fondamental pour le terminal Ily, qui se doit de fournir une interface la plus claire et la plus intuitive possible.

"Pour Ily, on a eu une démarche particulière, révèle Olivier, à savoir qu'on a défini le design, et une fois ce design établi, on a décidé d'intégrer et de concevoir la technologie à l'intérieur de ce design. C'est assez complexe à faire, mais c'est une démarche très intéressante car on propose une ergonomie et un style au produit sans compromis. On a fait un gros travail sur le design pour mettre en place une interface extrêmement accessible et pour que l'interaction avec celle-ci soit naturelle."

Le terminal Ily sera disponible en magasin, aux USA et en Europe, début 2016, avant une extension progressive au reste du monde. "La vente en magasin physique est vraiment importante compte tenu du public cible", explique Olivier Costier. Les terminaux Ily devraient aussi acquérir des fonctions supplémentaires dans les années à venir, comme le confirme Olivier : "Nous avons déjà en tête de nombreuses idées de développement, mais nous souhaitons avant tout proposer une expérience qualitative aux gens".

https://www.ily.co