Dossier

37 : Startup UTC - série I

Tous les secteurs verticaux sont touchés par les innovations numériques et par les tendances du Consumer Electronic Show (CES) qui est le plus grand événement mondial high-tech auquel assistaient 3 start up UTC.

37 : Startup UTC - série I

Un dispositif médical connecté pour soulager notre dos

Le mal de dos, qui touche près de huit français sur dix, est souvent qualifié de "mal du siècle". En cause le plus souvent, notre mode de vie trop sédentaire et une mauvaise posture lorsque nous sommes assis devant un bureau. C'est pour remédier à ce problème qu'Antony Rouhban, qui a intégré l'UTC en formation continue pour le cursus d'ingénieur en génie Biologique, et Nicolás Latorre de l’université Favoloro (Buenos Aires), qui a effectué un double diplôme à l'UTC, ont développé une technologie portable connectée, permettant de signaler une mauvaise posture.

"Notre objectif est de concevoir un dispositif médical destiné à la prévention, au traitement et au suivi des problèmes de posture. Cet appareil devra donc être utilisé avec l’encadrement d’un professionnel de santé (un médecin,un kinésithérapeute, etc.)."

Pour Antony Rouhban et Nicolás Latorre, les origines de ce projet remontent à 2014, lorsqu'ils s'inscrivent au concours d'innovation proposé par l'Association Française des Ingénieurs Biomédicaux (AFIB) : "Nicolás a de bonnes compétences en électronique, et on se complète dans les domaines de la gestion de projet, du marketing et de la réglementation. Nous avons donc décidé de présenter un projet pour le concours, et Didier Gamet du laboratoire BMBI a accepté que notre participation à celui-ci fasse l'objet d'une UV TX."

Antony et Nicolás ont reçu le premier prix ex-aequo de ce concours et ils font également partie des 20 premiers projets sélectionnés par le Prix Pépite – Tremplin pour l’Entrepreneuriat Etudiant. Mais ils ont aussi été pré-labellisés par le Centre d'Innovation de l'UTC, lors du concours de projets innovants de septembre 2014. "Cette pré labellisation, qui va se poursuivre par une labellisation cette année, nous a permis d'obtenir des fonds, mais aussi et surtout la crédibilité nécessaire pour pouvoir faire travailler des étudiants de l'UTC sur notre projet," ajoute Antony.

Le Centre d'Innovation, un espace parfait pour que ces deux jeunes entrepreneurs puissent développer leur projet : "Nous avons pleinement exploité les ressources offertes par l'UTC et le Centre d'Innovation, confirme Antony. Sur un an Nous avons travaillé au total avec près de 50 étudiants de l'UTC, dans des domaines aussi variés que la gestion de projet, l'intelligence économique, le design, la création d'entreprise... Nous avons notamment employé plusieurs étudiants de la filière MPI, car cela nous a permis d'avoir un suivi précis des différents volets projet, une aide était indispensable car j'étais en stage le semestre précédent. Nous avons également utilisé le Fablab et la salle de motion capture du Centre d'Innovation."


D'ailleurs Antony et Nicolás ne comptent pas quitter le Centre d'innovation maintenant qu'ils sont diplômés : "je vais enfin être à temps plein sur le projet, et nos bureaux vont être au sein du Centre d'Innovation, confirme Antony. Par ailleurs, avec le laboratoire BMBI, nous allons intégrer un programme de maturation accompagné et financé par la SATT Lutech.