Articles

Daniel Thomas, élu président de l’Ufecap

Daniel Thomas, professeur des universités spécialisé en biotechnologies industrielles, a été élu au 2e tour président du PRES « Université fédérale européenne de Champagne-Ardenne et Picardie », mercredi 13 février 2013, par le conseil d’administration du PRES. Sa candidature a obtenu 17 voix, contre 12 pour celle de Georges Fauré, ancien président de l’UPJV.

Daniel Thomas, élu président de l’Ufecap

Le PRES " Ufecap ", sous statut d'EPCS, a été créé administrativement le 26 avril 2012, et compte deux membres fondateurs : l'UPJV (université de Picardie Jules-Verne) et l'Urca (université de Reims Champagne-Ardenne). Il intègre aujourd'hui deux écoles doctorales communes, ainsi que trois SFR (structures fédératives de recherche) : ARC-mathématiques, Condorcet et Cap Santé. Il y a un an, les conseils d'administration des deux universités avaient adopté un projet commun de statuts pour ce futur PRES (AEF n°162671).

Parcours

Docteur d'État en sciences physiques (1971), Daniel Thomas intègre l'UTC (université de technologie de Compiègne) en 1974, où il a enseigné depuis dans les trois cycles universitaires, avec des responsabilités de formations d'ingénieur, de DEA et de master ; il y est actuellement responsable de la mention de master " transformation et valorisation des ressources naturelles " (avec Denis Postel, de l'UPJV). Il est directeur d'études à l'École pratique des hautes études de Paris et membre de l'Académie des technologies.

Sur le plan scientifique, Daniel Thomas est chargé de recherche au CNRS (1969), puis " research associate " à l'université d'Harvard (1972-1973). Il a fondé l'UMR " Génie enzymatique et cellulaire " (CNRS, UTC, UPJV) et a été l'auteur de 350 publications scientifiques dans des revues internationales. Il a le coordinateur scientifique, après l'avoir conçu, du projet d'IEED " Pivert " (AEF n°150934), retenu dans le cadre du PIA. Concernant ses activités de transfert et industrielles, il a été " responsable de nombreux contrats industriels " (dans les domaines de l'agro-alimentaire, l'agro-industrie, la santé, l'énergie, l'environnement, etc.) et " a participé à la création et l'essor de plusieurs jeunes entreprises innovantes : 'Metabolic explorer', 'Fermentalg', etc. ".

Par ailleurs, il s'est impliqué comme vice-président du conseil scientifique de l'UTC pendant plusieurs années. Membre fondateur du pôle de compétitivité IAR, il s'y investit d'abord comme premier vice-président à partir de 2005, avant d'en assurer la présidence, de 2008 à 2011.

En outre, il a présidé les assises de la recherche et de la technologie en Picardie (1981-1982), ainsi que le comité de programme " alternatives végétales ", l'agence régionale d'innovation de Picardie, puis plus récemment il a été rapporteur régional des assises de l'ESR. Il a été, au niveau national, directeur du programme national des biotechnologies (de 1985 à 1993) et membre du CoNRS (de 1996 à 2000) ; aujourd'hui, il préside la section " biochimie et biologie moléculaire " du CNU.

Pour lire la profession de foi de Daniel Thomas, cliquez ici.