Ouvrir de nouvelles voies

Odile Asselin, chef de projet Learning Technologies chez ResMed, progresse en se fixant des défis.

Ouvrir de nouvelles voies

Intéressée par l’UTC après le Bac, Odile Asselin obtient en 1989 son diplôme en Génie Biologique, filière Produits Biologiques Alimentaires (PBA). « Je me suis vraiment trouvé bien à l’UTC, c’est une école qui correspondait parfaitement à mes attentes ! Je m’intéressais aux nouvelles technologies associées au vivant, à la biologie, à la santé et, à l’époque, l’UTC était la seule école d’ingénieur à proposer ce type de formation.  Les pratiques longues de stages en entreprise et les séjours à l’international étaient également des opportunités à saisir. Ce que j’en retiens, c’est que l’UTC est vraiment une belle école de la débrouillardise et de l’adaptation avec la possibilité de choisir ses cours et sa spécialité. » se souvient-elle. Dès la fin du dernier semestre à l’UTC, Odile poursuit ses études avec un Master de l’ESSEC, soucieuse de compléter sa formation avec des notions de marketing et de finance.

 

Trouver sa voie

Avec ses deux diplômes en poche, elle commence à multiplier les postes à fort relationnel. D’abord avec une petite start up dans le domaine des biotechnologies, Dositek, pour qui elledéveloppe les relations clients. Elle devient ensuite Ingénieur technico-commerciale pour INTEGRA Biosciences, une société suisse-allemande, qui surfe sur la vague des nouvelles technologies en France. « J’aime les défis, et l’idée c’était de pouvoir intégrer sur le marché français de produits très innovants pour les laboratoires de recherche. » En 1999, nouvelle fonction chez Elvetec Services, en tant que Responsable Marketing. Elle jongle alors avec les ventes, la gestion de gamme, l’évènementiel et le marché des laboratoires de Biologie Médicale.

 

Au service des patients

5 ans plus tard, Odile est recrutée comme Chef de produits par ResMed. Dès lors, elle se forge un véritable parcours chez ce spécialiste des solutions et des traitements contre les troubles respiratoires du sommeil. Après son expérience au service marketing, elle passe du côté formation en tant que Chef de projet e-learning : « j’avais l’impression d’avoir fait beaucoup de choses et je voulais un nouveau challenge, ouvrir de nouvelles portes et j’ai donc démarré cette activité de zéro puisqu’on n’avait pas de formation à distance à l’époque. » Intéressée par mener des projets complexes, elle participe ainsi à la diffusion des connaissances scientifiques : « au-delà de la formation produits, c’est partager des connaissances cliniques sur ces pathologies. Par exemple, on a mis au point des simulateurs de patients virtuels en s’inspirant de techniques proches de ce qui se fait dans l’armée et dans l’aéronautique, certaines universités et hôpitaux sont très demandeurs de ces technologies ! » Sa formation en e-learning recevra même le Peter Farell Award en 2013 (fondateur de ResMed N.D.L.R.). « C’est un prix qui valorise l’innovation et c’est aussi la reconnaissance du travail d’une équipe sur un projet international qui va permettre de partager notre savoir-faire auprès de nos clients ! » En 2014, dans la continuité et toujours à la recherche de nouveaux défis, Odile devient Chef de projet Learning Technologies, notamment pour le marché européen. « Après avoir développé du contenu, il fallait développer et déployer des plateformes de diffusion. Autant vous dire que mes compétences en marketing et en digital m’ont été très utiles ! » insiste t-elle.

 

Toujours se renouveler

A chaque nouvelle fonction, Odile doit ainsi se renouveler. Autant de dynamisme et d’énergie qu’elle met à profit pour créer des projets et défricher de nouveaux horizons. « C’est une évolution naturelle, les postes que j’ai occupé n’existaient pas ! Donc ce que j’aime c’est prendre une nouvelle mission, aller un peu plus loin et progresser comme ça. C’est très encourageant et agréable de recevoir des témoignages de gens qui vont mieux grâce à nos équipements. Voilà, je parlais de l’envie d’être utile, et bien c’est un peu ça ! ». Sa double formation ingénieur/marketing lui a ainsi permis de se différencier. « L’UTC m’a permis d’être assez pragmatique en fait. Je pense que les ingénieurs ont de grandes capacités d’innovation mais, pour moi, le moteur a été de réussir à faire quelque chose de vraiment profitable à la société. En terme d’emploi, la santé connectée tout comme la formation à distance sont aujourd’hui des secteurs en plein essor, très porteurs. C’est une vraie voie d’avenir pour faire en sorte que les patients soient mieux pris en charge.» conclut-elle.

Bio express

1986

Entre à l’UTC

 

1989

Diplômée en GB – filière Produits Biologiques Alimentaires (PBA)

 

1990

Diplôme de Master de l’ESSEC – IGIA (Insitut de Gestion Internationale Agroalimentaire)

 

1991

Responsable commerciale - Dositek

 

1993
Ingénieur technico-commerciale - INTEGRA Biosciences

 

1999

Responsable Marketing – Elvetec Services

 

2005

Chef de produits gamme PPC – ResMed

 

2009

Chef de projet e-learning – ResMed

 

2014

Chef de projet Learning Technologies LMS – ResMed